Article

Aptamer Switches Regulated by Post-Transition/Transition Metal Ions

B. Billet, B. Chovelon, E. Fiore, F. Oukacine, M-A Petrillo, P. Faure, C. Ravelet, E. Peyrin

Angew. Chem. Int. Ed. 2021, 60, 12346–12350

Article

Chromones bearing amino acid residues: Easily accessible and potent inhibitors of the breast cancer resistance protein ABCG2

E. Roussel, A. Moréno, N. Altounian, C. Philouze, B. Pérès, A. Thomas, O. Renaudet, P. Falson, A. Boumendjel

Eur. J. Med. Chem. 2020, 202, 112503

Article

Advances in the Design of Genuine Human Tyrosinase Inhibitors for Targeting Melanogenesis and Related Pigmentations

Brayan Roulier, Basile Pérès, Romain Haudecoeur

J. Med. Chem. 2020, in press

Article

Surface functionalization of gold nanoclusters with arginine: a trade-off between microtumor uptake and radiotherapy enhancement.

M. Broekgaarden, A. L. Bulin, E. Porret, B. Musnier, B. Chovelon, C. Ravelet, L. Sancey, H. Elleaume, P. Hainaut, J. L. Coll, X. Le Guével

Nanoscale 2020, 12, 6959-6963

Article

Targeting different binding sites in the CFTR structures allows to synergistically potentiate channel activity

L. Froux, A. Elbahnsi, B. Boucherle, A. Billet, N. Baatallah, B. Hoffmann, J. Alliot, R. Zelli, W. Zeinyeh, R. Haudecoeur, A. Fortuné, S. Mirval, C. Simard, P. Lehn, J.-P. Mornon, I. Callebaut, J.-L. Décout

Eur. J. Med. Chem. 2020, 190, 112116

Article

Pharmacokinetic study of intravenously administered artemisinin-loaded surface-decorated amphiphilic γ-cyclodextrin nanoparticles

J. Boumbéwendin Gérard Yaméogo, R. Mazet, D. Wouessidjewe, L. Choisnard, D. Godin-Ribuot, J.-L. Putaux, R. Semdé, A. Gèze

Mat. Sci. Engin. C 2020, 106, 110281

Article

Enantiomeric sensing and separation by nucleic acids

F. Oukacine, C. Ravelet, E. Peyrin

Trend. Anal. Chem. 2020, 122, 115733

Article

Cell morphology and nucleoid dynamics in dividing Deinococcus radiodurans

K. Floc'h, F. Lacroix, P. Servant, Y.-S. Wong, J.-P. Kleman, D. Bourgeois, J. Timmins

Nat. Commun 2019, 10, 3815

Article

Optimization of the Chromone Scaffold through QSAR and Docking Studies: Identification of Potent Inhibitors of ABCG2

E. Roussel, V.-K. Tran-Nguyen, K. Bouhedjar, M.-A. Dems, A. Belaidi, B. Matougui, B. Peres, A. Azioune, O. Renaudet, P. Falson and A. Boumendjel

Eur. J. Med. Chem. 2019, 184, 111772

Article

Tuning the electron storage potential of a charge-photoaccumulating Ru(II) complex by a DFT-guided approach

N. M. Randell, J. Rendon, M. Demeunynck, P.-A. Bayle, S. Gambarelli, V. Artero, J.-M. Mouesca, M. Chavarot-Kerlidou

Chem. Eur. J., 2019, 25, 13911-13920



Présentation

En 1999, le Département de Pharmacochimie Moléculaire (DPM) a été créé pour encourager le regroupement des professeurs et maîtres de conférence de la Faculté de Pharmacie de Grenoble, travaillant dans le domaine des biomolécules, de la chimie organique et médicinale et de la pharmacognosie. Initialement réparties sur deux sites (Meylan et La Tronche), les équipes initiales ont accueilli en 2002 des chercheurs en chimie analytique et en formulation pharmaceutique, avant un transfert du laboratoire dans le nouveau bâtiment André Rassat, situé sur le domaine universitaire de Saint-Martin d'Hères, en 2007. À la faveur de ce regroupement, l'unité a réorganisé ses activités en quatre équipes de recherche, puis en deux équipes à partir de 2016.

Le DPM est constitué de 35 membres permanents, dont 15 titulaires de l'Habilitation à Diriger des Recherches, ainsi que d'une vingtaine de doctorants et post-doctorants. Ils se donnent pour objectif de conduire des recherches de pointe dans le domaine des sciences chimiques et pharmaceutiques, promouvant la formation de doctorants et étudiants de master sans négliger les missions de transfert technologique à travers les structures d'accompagnement de l'Université Grenoble Alpes (UGA) et du CNRS. Les membres du DPM s'appuient sur de nombreux réseaux de collaborations académiques et industrielles, aux échelles locale, régionale, nationale et internationale, pour développer des thèmes de recherche qui ont pour ambition de s'écarter du drug discovery traditionnel et de s'orienter vers des approches innovantes de développement d'outils chimiques pour l'étude de cibles et mécanismes biologiques.

Unité mixte Université Grenoble Alpes / CNRS, laboratoire central de l'interface chimie-biologie grenobloise, le DPM participe à de nombreux instruments de financement locaux (IDEX Grenoble Alpes, LABEX Arcane, institut Carnot PolyNat) mais décroche également des contrats de plus grande envergure (ANR, ARC, Ligue Contre le Cancer, association VLM), y compris en partenariat avec des entreprises (Chanel, DNA Gensee, Pranarôm International, Novaptech, Air Liquide Advanced Technologies). Le DPM participe en outre à l'Institut de Chimie Moléculaire de Grenoble (ICMG) avec deux autres laboratoires du campus : le DCM et le CERMAV.

La recherche s'articule autour de deux axes disciplinaires principaux : la découverte d'outils chémobiologiques et de molécules d'intérêt thérapeutique d'une part, liée à l'équipe COMET ; et la physico-chimie du médicament appliquée au développement de méthodes innovantes de vectorisation et d'analyse d'autre part, liée à l'équipe NOVA. Pour mener à bien ces activités, le DPM s'appuie sur un ensemble d'équipements de pointe, possédés en propre ou partagés avec d'autres laboratoires dans le cadre de l'ICMG. Le parc d'instruments comprend toute la chaîne de caractérisation des molécules (RMN, masse, microanalyse, HPLC) et des interactions moléculaires (spectrophotométrie, fluorométrie, électrophorèse capillaire), des outils de sélection (technologie SELEX), de galénique (ultracentrifugeuse, granulomètre, osmomètre), de calcul (clusters, suite Schrödinger), d'extraction (UPLC, lyophilisateur, broyeur), de purification (appareil de chromatographie flash, HPLC).

Le DPM s'investit également dans la formation et la diffusion du savoir. Plusieurs formations CNRS sont ainsi proposées dans différents domaines par des chercheurs du laboratoire. En outre, chaque année, le DPM organise un congrès intitulé « Journée Scientifique du Médicament » autour d'un thème majeur des sciences du médicament. « Vectorisation et transfert de matériel génétique », « Drug design, protéines membranaires et membranes », « Épigénétique : vers de nouvelles cibles thérapeutiques » ou « Ethnopharmacologie : des pratiques traditionnelles aux médicaments d'aujourd'hui » constituent quelques-uns des thèmes traités en dix ans d'existence.