Thème « Nouveaux systèmes de vectorisation »

Le défi des nouveaux systèmes de vectorisation tient autant dans leur préparation que dans leur comportement face aux barrières physiologiques, leur efficacité et leur capacité d’adressage et de relargage du principe actif en milieu vivant.

L’unité dispose d’une grande expertise dans l’utilisation de nanovecteurs obtenus par 1) l’assemblage supramoléculaire de la cyclodextrine amphiphile en nanoparticules fonctionnalisées possédant une forte capacité d’inclusion (médicaments, ARN), 2) la formation de nanoparticules de silice mésoporeuse couplées à un motif d’adressage (aptamère) possédant des propriétés de reconnaissance-relargage simultanées et 3) liens covalents réversibles permettant de contrôler à la fois le relargage du principe actif et le désassemblage de la particule.

La libération sélective de produits bioactifs peut être envisagée sur d’autres supports tels que la cellulose appliquée aux biomatériaux intelligents. L’unité s’intéresse aussi aux petits cyclopeptides pour leur propriété de perméabilité membranaire afin de délivrer/relarguer des principes actifs à l’intérieur des cellules.

Outils chimiques pour la bio-détection et la pénétration cellulaire 

La possibilité de détecter les phénomènes de vivant ouvre des perspectives considérables pour des applications analytiques et médicales. Les petites molécules peuvent jouer dans ce contexte un rôle crucial. Ce projet s'intéresse ainsi à la production et à l'utilisation d'outils moléculaires pour détecter des biomolécules dans leur milieu d'origine, en particulier à travers la fluorescence, tout en assurant leur pénétration cellulaire.

Yung-Sing WONG, Martine DEMEUNYNCK, Isabelle BAUSSANNE, Basile PERES, Romain HAUDECOEUR.

Publications : 0

Mots-clés : Protéines membranaires, Drug delivery, Interface Chimie-Biologie, Perméabilité des barrières physiologiques, Marquages fluorescents, Cyclopeptides, Flavonoïdes.

Nouveaux systèmes d'administration 

Dans le cadre de ce projet inter-équipe, l'objectif est de mettre au point des systèmes intelligents d'administration de nouveaux médicaments candidats d'une part, et d'autre part de développer des formes pharmaceutiques de médicaments disponibles dans le commerce, de manière plus adaptées aux besoins du patient. Le projet associe les compétences des deux équipes de l'unité, ainsi que celles du CHU Grenoble Alpes.

Eric PEYRIN, Isabelle BAUSSANNE, Annabelle GEZE, Luc CHOISNARD, Sandrine PERRIER, Basile PERES, Farid OUKACINE.

Publications : 0

Mots-clés : Biomatériaux, Nanomédecine, Vectorisation, Drug delivery, Interface Chimie-Biologie, Cancer, Antibiotiques, Aptamères, Hétérocycles, Nanoparticules.